Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Ajoutez un logo, un bouton, des réseaux sociaux

Cliquez pour éditer

Janvier 2003, Estelle, 9 ans, disparaît sur le chemin de sa maison. 

Seuls, confrontés à cette disparition inquiétante, ses parents se retrouvent plongés dans le précipice de l’angoisse, de celle qu’aucun parent ne veut imaginer vivre: Et le combat débute avec l’affichage partout d’avis de recherche, partout où cela est possible, sur les murs, les arrêts de bus, Il faut soi même solliciter les commerçants, le service public pour diffuser le plus largement possibles ces affiches insupportables !!

Famille, voisins, amis et même inconnus se regroupent autour de la famille. L’association Estelle voit alors le jour et rejoint la longue liste d’associations de parents de victimes, découvrant un monde indescriptible et incompréhensible : celui de l’enquête criminelle, des relations houleuses entre les services de police et les services de justice, les médias, le monde de la pédocriminalité. Il faut apprendre à décrypter la politique de ces institutions policières, juridiques ; il faut appréhender les pouvoirs politiques, les médias, comprendre la mécanique de fonctionnement de chacun avec ses propres codes, ses méthodes... et se battre pour dire :

NON A L'OUBLI !