Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Ajoutez un logo, un bouton, des réseaux sociaux

Cliquez pour éditer

 L'association Estelle n'étant pas reconnue d'utilité publique et n'étant pas d'intérêt général, les sommes versées ne permettent pas de bénéficier d'une déduction fiscale. 

Tous les membres du bureau sont bénévoles . 

L’association Estelle existe depuis 2003

Quelques exemples d'actions réalisées par les membres de l'association : 

  • regrouper les énergies qui voulaient participer aux opérations de recherche les premières semaines puis aux actions de médiatisation dans le domaine public

  • s'investir pour proposer des améliorations concrètes dans les procédures de recherche. Exemple : Eric Mouzin et Sophie Renon, sont allés en 2007 à Washington pour rencontrer National Center for Missing and Exploited Children afin de prendre modèle sur cette structure.

  • Essayer d’apporter notre soutien aux autres familles placées dans des conditions similaires.

  • Un motif de satisfaction dans ces années de combat est la mise en place du dispositif alerte enlèvement proposé dès juillet deux mille trois au ministre de l’intérieur de l’époque, dispositif mis en service en 2006 et dont quasiment chaque déclenchement a permis de retrouver les enfants.

Les fonds collectés servent à financer toutes les actions qui sont menées pour aider les parents d'Estelle, sensibiliser les pouvoirs publics et développer la chaîne de solidarité, de soutien et de recherche. La nature de l'utilisation de ces fonds est décidée par le Conseil d'Administration de l'association et justifiée chaque année devant l'Assemblée Générale dans le cadre d'un rapport moral et financier.

Aujourd’hui, le temps de l’action médiatique a laissé la place à la gestion du dossier de la procédure, dossier énorme dans l’univers très déroutant de la procédure judiciaire. L’association est un soutien efficace pour la famille car elle assume une partie du financement des frais d’avocat mais aussi et surtout par les apports nés de la réflexion collective.