Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Ajoutez un logo, un bouton, des réseaux sociaux

Cliquez pour éditer

L’Association Estelle rappelle que le 25 mai est la journée internationale des enfants disparus, si peu connue du public.

Cette journée est l’occasion de nous souvenir de tous ces enfants disparus où qu’ils soient:

Par ailleurs, l’année écoulée a vu la mise en place du pole judiciaire spécialisé dédié aux dossiers non élucidés.

L’Association Estelle a milité depuis de nombreuses années pour la création de cette structure, prend acte de sa mise en place et se réjouit de l'avancée de ce combat.

La tâche à accomplir par ce pôle est énorme, à la hauteur des espoirs des nombreuses familles qui attendent depuis tant d’années une instruction efficace des dossiers de leurs enfants.

L’Association reste vigilante pour que ce pôle dispose des moyens adaptés à sa mission. Elle rappelle aussi trois de ses demandes :

  • le recensement des enfants disparus,
  • la création d’un fichier des disparitions d’enfants à l’usage des familles et des enquêteurs,
  • l'amélioration du suivi des enterrements sous X.

L’Association rappelle qu’une fugue de mineur entraine très souvent sa mise en danger, conduisant parfois à de la prostitution. L’Association déplore que cette problématique soit aussi peu prise en compte par les pouvoirs publics.

A nos demandes récurrentes s’ajoute un nouveau sujet d’inquiétude : En ces temps de guerre, que nous croyions révolus, des femmes et leurs enfants jetés sur les chemins de l’exil, deviennent des proies pour certains.

 

Non à l'oubli!